Nos articles

Filières et procédés :
Filières Produits
Procédés ou thématiques horizontales
968 résultats pour votre recherche

Influence des technologies agro-alimentaires sur l’allergénicité des produits de la mer

Les produits de la mer (poissons, crustacés et coquillages) sont responsables de réactions d’hypersensibilité immunologique appelées aller-gies. La prévalence de ces allergies varie en fonction des pays et des habitudes alimentaires. Les crustacés sont responsables de 6,9 % des cas rapportés d’anaphylaxie sévère en France, les mollusques de 2,9 % et les poissons de 1,7%. Cet article présente le risque allergique des produits de la mer, étudie les effets des technologies agro-alimentaires sur leur allergénicité et présente la maîtrise du risque allergénique dans l’industrie agro-alimentaire. L’allergénicité des aliments dépend de la digestibilité des allergènes par le suc gastrique et de leur thermo-labilité. Les principaux allergènes du poisson (parvalbumines), des crustacés et des mollusques marins (tropomyosines) sont thermostables. Les dépôts des allergènes sur les surfaces industrielles induisent un risque de contamination croisée et d’introduction non-intentionnelle d’un allergène dans un aliment. Ce risque justifie la mise en œuvre de plan de contrôle dans l’industrie et la validation de procédés de nettoyage. Mots-clés : Allergie, poissons, crustacés, mollusques, technologie agro-alimentaire

Les technologies digitales pour concevoir un système international de la gestion et du management de la sécurité sanitaire des aliments.

Le projet européen DiTecT réunit 33 partenaires dont 21 membres de l’UE et 12 partenaires de la République populaire de Chine ainsi que des industriels des 2 continents. Ce projet a objectif de faciliter la relation des chaînes d’approvisionnement alimentaire nationales et in-ternationales avec transparence et fiabilité pour 4 secteurs alimentaires prédéfinis : la filière maïs (à la fois en tant qu’aliment agricole et comme matière première), 2 filières de produits carnés (bovin et volaille) et les produits de la mer. L’enjeu du projet est de développer une plateforme technologique ouverte à l’aide d’un système “intelligent” de gestion et management de la sécurité des aliments (l’iFSMS, Intelligent Food Safety Management System). Cet outil destiné à être en libre accès pour les professionnels, prend en compte les différents dangers (microbiologiques, chimiques et les contaminants environnementaux) en utilisant les dernières avancées de la technologie de haut débit, rapide et des capteurs non invasifs (mesures en ligne).
Mots-clés : Sécurité sanitaire, innovant, digitales, maîtrise, dangers microbiologiques, chimiques et environnementaux.

Le suivi en service des equipements frigorifiques sous pression : quoi de neuf ?

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a révélé au grand public l’importance vitale de l’industrie agro-alimentaire (IAA) pour assurer à la popu-lation, un approvisionnement en produits sains, sûrs et durables. Avec plus de 15 000 entreprises et 460 000 emplois, le premier secteur industriel français transforme en denrées alimentaires 70% des productions végétales et animales françaises issues de l’agriculture, de l’élevage ou de la pêche.
Mais au-delà des procédés de transformation, le froid est une nécessité à chaque étape de la chaine agroalimentaire de l’entreposage au transport et de la distribution au consommateur, tant pour la qualité du produit et sa durée de conservation que pour la performance envi-ronnementale et économique.
La production du froid se fait en grande majorité avec des systèmes frigorifiques à compression mécanique de vapeur, utilisant des fluides frigorigènes disposant des propriétés thermo-physiques bien appropriées et fonctionnant selon le cycle thermodynamique de Carnot avec des phases de compression, de condensation, de détente, et d’évaporation.
De par leur principe de fonctionnement, ces systèmes frigorifiques contiennent un ou plusieurs équipements fonctionnant sous une pression supérieure à la pression atmosphérique (réservoirs, séparateurs d’huile, compresseurs, échangeurs, canalisations, soupapes, vannes, ...) et sont assujettis à l’application d’une réglementation spécifique, depuis leur conception, leur fabrication et leur mise sur le marché, jusqu’à leur suivi en service. Le but étant de maitriser leur risque lié au fonctionnement sous pression.
Dans cet article, nous nous focalisons sur la réglementation applicable au suivi en service des systèmes frigorifiques sous pression, notam-ment les dernières évolutions dans ce domaine. L’objectif étant d’informer les exploitants, les installateurs et les mainteneurs de systèmes frigorifiques sur leurs obligations réglementaires ou de leur devoir de conseil vis-à-vis de leurs clients.

Digitalisation de l’information et nouveaux outils de valorisation pour la filière algue

Pour assurer l’accompagnement de la filière algues de nouveaux outils ont vu le jour dernièrement. Un portail thématique de données, d’échanges et de services, issu de la mobilisation de plusieurs centres technologiques en région Bretagne a été mis en ligne en mai 2020 (www.sensalg.fr.). Information, formation, stratégies collectives, tout est fait pour assurer aux entreprises l’accès à une offre de services complète. Cette digitalisation de l’information démarre aussi sur le terrain avec de nouvelles solutions pour suivre et automatiser les cultures d’algues afin de répondre aux besoins des producteurs.

« Hurdle technologies » : un concept de technologies combinées, pour améliorer la conservation des produits en préservant leur qualité

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à plébisciter des produits appertisés de meilleure qualité organoleptique. Les techno-logies dites « Hurdle » : combinaison de traitements de préservation successifs ou simultanés, constituent des alternatives crédibles aux procédés purement thermiques actuels afin de préserver les qualités organoleptiques des produits appertisés tout en garantissant leur sécurité sanitaire. Le CTCPA mène trois projets de recherche afin d’étudier les opportunités de technologies « Hurdle », pour la maîtrise qualitative et sanitaire de produits appertisés.

Le froid magnétique des Japonais s’installe chez IDMER à l’initiative de la société QWEHLI: une unité de surgélation ultra innovante et unique en Europe

IDmer, centre d’innovation technologique breton (Lorient) spécialisé dans la valorisation des produits et co-produits alimentaires, a accueilli sur son site, début 2021, une technologie innovante de surgélation, le CAS Fresh (Cells Alive System Fresh). Cette technologie unique en Europe trouve son origine au Japon et permet de proposer des produits « plus frais que frais ».

Fût ou bouteilles : quels impacts environnementaux pour la restauration ?

Le fût en plastique ECOFASS® contenant une poche de vin compressible pourrait accompagner dans les prochaines années l’augmentation de la vente de vin au verre en Suisse, où la bouteille en verre prédomine. Au-delà de ses avantages techniques et économiques, la légèreté du plastique faisait pressentir des impacts environnementaux moindres. Encore fallait-il le calculer ! Retour sur une étude d’Analyse de Cycle de Vie conduite par l’IFV dans le cadre d’un projet Interreg franco-suisse.