Consulter un spécimen

Couverture de la revue IAA

NOS ARTICLES

Voir tous les articles

Douze principes pour une production industrielle respectueuse de l’environnement et de la santé de l’homme : bénéfices et limites

Les douze principes de la chimie verte ont été énoncés pour guider les chimistes à développer une chimie plus respectueuse de la santé et de l’environnement. Ces principes ont pour objectifs la prévention de la pollution et des accidents, la pérennité des ressources et de l’éner-gie, l’assurance de la sureté des produits et de la sécurité lors de leur production. Un exemple de procédé industriel emblématique de la démarche de chimie verte est celui de la préparation du polycarbonate par une voie à la fois sans phosgène (réactif hautement toxique), peu consommatrice de solvants et économe en atomes. Si la chimie verte est déjà à l’origine de procédés industriels plus sûrs et respectueux de l’environnement, les efforts de recherche restent à poursuivre.
Mots clés : Chimie verte, douze principes, prévention

Biotechnologies et bioprocédés : clé de voute de la chimie verte

Des techniques de brassage des anciens égyptiens à la bio-raffinerie de seconde génération, des siècles nous contemplent. Toutefois, les opérations unitaires ne sont pas si éloignées et l’utilisation d’outils biocatalytiques (enzymes et/ou microorganismes) doit permettre à nos sociétés dépendantes du carbone fossile de pouvoir aborder le tournant technologique utilisant du carbone renouvelable et ainsi relever cette imposant défi qui consiste à faire de la chimie verte à partir des plantes.
Mots-clés : Biotechnologie blanche, bioprocédé, opération unitaire, biocatalyse, ingénierie enzymatique

Coproduits et déchets alimentaires : un vivier pour l’élaboration de produits bio-sourcés

Les activités liées aux industries agroalimentaires (IAA) génèrent des quantités importantes de coproduits, déchets et autres productions induites qui constituent une source de pollution potentielle si elles ne sont pas traitées. Une partie importante du gisement de ces co-produits, d’origines très diverses (animale, végétale, première et deuxième transformation) est depuis de nombreuses années largement valorisée, notamment en alimentation animale. Au cours des dernières années, de nouvelles alternatives permettant de mieux exploiter les composés bioactifs et fonctionnels présents dans ces résidus ont émergé, ouvrant des perspectives économiques intéressantes pour les producteurs en raison de la demande croissante du marché en produits biosourcés et de leurs fonctionnalités innovantes par rapport aux produits issus de la pétrochimie.
Mots clés: Coproduits des industries agroalimentaires, produits biosourcés, valorisation, bioéconomie, modèle circulaire.

Sommaire du dernier numéro

chimie verte et industries alimentaires / hygiène et sécurité sanitaire


L'agenda de la profession

Et toutes nos rubriques habituelles...

Voir tous nos fournisseurs

NOS ACTUALITÉS

Voir tous les actualités

MAGELLAN PARTNERS RACHÈTE KERALIA CONSULTING

Les dirigeants du groupe Magellan Partners annoncent le rachat de Keralia Consulting, spécialiste de la transformation et de l’op-timisation des services des entreprises (IT, Services clients, RH, Finance, Opérations…). Cette opération rentre dans...

FIDELE OBTIENT LE LABLE PME+

FIDELE est une PME bretonne spécialisée dans la fabrication de produits d’alimentation humides en conserve pour chiens et chats (pet Food). Filiale du Groupe LE GRAËT depuis 2003, l’entreprise propose une alimentation premium certifiée biologique,...

Vue de la revue dans une tablette et un mobile

ACHETEZ ET CONSULTEZ
en ligne l'article qui vous intéresse

ABONNEZ-VOUS

en ligne à la revue