L’amidonnerie Française, une industrie résiliente qui s’adapte à son marché

juillet-aout-2020 Référence : ART 9 USIPA 29-30 Auteur(s) : Thomas GAUTHIER, Union des Syndicats des Industries des Produits Amylacés et de leurs dérivés - USIPA Retour >>

Tout au long de la crise sanitaire du Covid-19, les usines de la filière amidon n’ont jamais cessé leur production en France. La demande pour les produits amidonniers s’est à peine ralentie, démontrant le caractère vital de ces produits pour les marchés alimentaires et pharmaceutiques. La filière a fait preuve d’agilité pour assurer la continuité de l’activité, malgré des conditions d’approvisionnement en matières premières dégradées . Mais ces adaptations ont entrainé des surcoûts importants qui ont pesé sur les coûts de production et qui impacteront les résultats des entreprises de la filière. Cette crise a démontré l’absolue nécessité pour la France de disposer d’un secteur agricole et alimentaire fort et compétitif, implanté sur les territoires pour assurer l’alimentation au quotidien de tous les français.