Comment les IAA peuvent-elles aborder le marché compliqué des seniors, et en particulier celui des Jeunes seniors ?

janvier-fevrier 2020 Référence : IAA-article9_32-35 Auteur(s) : François GUILLON, Président de l’association ALIM 50+ Retour >>

L’association ALIM 50+ a pour objet d’imaginer ensemble le futur de l’alimentation des seniors. Elle est multi-métiers et multi-compétences. Ses travaux depuis 2014 concernent, entre autres, la réponse à la question posée dans le titre. Pour aborder le marché alimentaire des seniors, il est nécessaire de surmonter plusieurs obstacles, d’abord liés à une réelle complexité de segmentation, ensuite à des conceptions erronées dans l’entreprise elle-même. Les erreurs internes découlent d’une part d’une sous-estimation fréquente de la valeur économique du marché, d’autre part des freins psychosociologiques existants chez les dirigeants et les chefs de produit. Surmonter ces obstacles est possible dans le cadre d’une révolution culturelle. En outre, réussir sur le segment le plus riche, celui des Jeunes seniors, est possible sous condition d’une approche marketing nouvelle et approfondie. Mots clés : Seniors, Jeunes seniors, alimentation, obstacles, marketing