L’approche FMECA pour la gestion des risques de contamination par des substances issues des matériaux au contact des aliments

novembre-decembre 2019 Référence : Article 9 approche FMECA_28-31 Auteur(s) : Phuong-Mai NGUYEN a, Jean Mario JULIEN a, Cédric LYATHAUD a, Patrick SAUVEGRAIN a, Catherine LORIOT a, Olivier VITRAC b, a. LNE, Trappes, b. Ingénierie Procédés Aliments, AgroParisTech, INRA, Université Paris-Saclay, Massy Retour >>

Les matériaux au contact des aliments, et en particulier les emballages, sont régulièrement sujet à des crises sanitaires (ex. crises du bisphénol A, des huiles minérales, ...) qui alimentent des controverses scientifiques. L’Analyse quantitative des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité (AMDEC), très utilisée par l’industrie aéronautique et électronique, a été spécifiquement transposée aux matériaux d’emballage en contact direct ou non avec les denrées alimentaires. Cette nouvelle approche permet de tester des scénarios de transfert, vers les aliments, de substances issues de composants d’emballage (film, colle/adhésif, joint, encre…) afin de préparer des réponses possibles, et des hypothèses qui pourraient à l’avenir prévenir des crises majeures dans la chaîne d’approvisionnement des denrées alimentaires emballées. La normalisation des données de migration potentielle par les seuils toxicologiques acceptables permet d’évaluer la criticité d’un ou plusieurs composants d’un emballage, d’une ou plusieurs substances d’un matériau, d’une ou plusieurs étapes d’un procédé de fabrication (ex. stérilisation, stockage), et ainsi d‘analyser la causalité entre design, pratiques industrielles ou domestiques et risque de de contamination. L’approche est systématique et à même de gérer de manière préventive les contaminations croisées et l’utilisation de matériaux recyclés, innovants ou issus de la valorisation des coproduits. Mots clés : migration, modélisation, sécurité sanitaire, analyse de risque, matériaux au contact des aliments (MCDA)