Safe-Formulation d’un polypropylène adapté au cahier des charges en Industries Agro-Alimentaires

septembre-octobre 2019 Référence : CTCPA-1_15-19 Auteur(s) : Cécile GUINOT (*) ; Philippe SAILLARD (*), Patrice DOLE (*), François ZUBER (**), (*) CTCPA, 01060 Bourg-en-Bresse , (**) CTCPA, 84911 Avignon Retour >>

Le projet FORSAFE avait pour objectif principal de faire une première démonstration quant à (i) la possibilité de limiter le niveau de migration globale (MG) de résines polypropylène (PP), (ii) de rationaliser le choix d’additifs fonctionnels en nature pour s’affranchir de tests à conduire, (iii) d’optimiser leurs concentrations pour diminuer une nouvelle fois les niveaux de transferts à l’aliment tout en garantissant les propriétés thermomécaniques du PP employé pour application dans le domaine de l’appertisé. Une résine PP commerciale à faible taux d’oligomères et à faible potentiel MG a été sélectionnée parmi un set de résines collectées. Un tri de la liste positive du règlement 10/2011/EC a été effectué via croisement entre fonctionnalité de l’additif, absence de limite de migration spécifique associée (LMS) et masse molaire. De ce tri, trois additifs fonctionnels ont été sélectionnés (deux antioxydants et un lubrifiant/antistatique). Le PP sélectionné a été formulé à quatre niveaux de concentrations avec ces additifs (400, 200, 80 et 0 ppm). Des échantillons modèles ont été fabriqués: coupelles, films, éprouvettes de traction, et placés en vieillissement à 80°C pendant une durée allant jusqu’à 6 mois. Des prélèvements ont été faits au cours du temps. Sur ces derniers, ont été évalués la valeur de migration globale, l’allongement à la rupture et le module de Youg. Aucune variation significative n’a été mise en évidence entre les différentes valeurs de MG qui sont toutes très inférieures à la limite de 10 mg/dm². Les tests mécaniques démontrent une bonne conservation des propriétés fonctionnelles, même après vieillissement accéléré, pour les matériaux testés. A l’issue du projet FORSAFE, il ne semble pas utopique de limiter les niveaux de migration via une sélection appropriée (i) d’une résine PP à faible teneur en extractibles, (ii) d’additifs de hautes masses molaires pour limiter leurs migrations et (iii) de minimiser les concentrations employées et ce, tout en conservant les propriétés mécaniques nécessaires du PP employé dans le domaine de l’appertisé.