Les méthodes de détection et de quantification des bactéries pathogènes dans l’industrie agro-alimentaire

mai-juin 2019 Référence : 20190405-2-DETECTION Auteur(s) : Thomas BRAUGE(1), Graziella MIDELET-BOURDIN(1) et Morgan GUILBAUD(2), (1)ANSES, Laboratoire de Sécurité des Aliments, Boulevard Bassin Napole?on, 62200 Boulogne-Sur-Mer, France.( )2 UMR GMPA, AgroParisTech, INRA, Université Paris-Saclay, 91300 Massy, France. Membres du RMT ACTIA CHLEAN Retour >>

Il existe une obligation réglementaire de mettre sur le marché des produits sûrs sans risque sanitaire, notamment dans l’industrie agro-alimentaire, c’est pourquoi, la détection rapide et fiable et l’identification des pathogènes d’origine alimentaire et environnementale restent une préoccupation majeure pour les industriels du secteur. Après un rappel des méthodes traditionnelles de microbiologie toujours utilisées aujourd’hui, cet article présente les méthodes innovantes plus rapides, basées pour la plupart sur des approches moléculaires déjà commercialisées ou encore en cours de développement. Ces nouvelles méthodes constituent une réelle avancée dans le domaine de la sécurité sanitaire en permettant de réduire le délai d’obtention des résultats. Le challenge reste encore aujourd’hui de développer des tests avec des résultats en temps réel, pour éviter les crises sanitaires ou encore s’affranchir des « blocages » de marchandises ou des « campagnes de retraits de lots ».