Décontamination d’aliments pour poulet par granulation

novembre-decembre 2018 Référence : 20181112-3-DECONTAMINATION Auteur(s) : S. Rouchouse, P. Colace, L. Perrin, F. Putier, TECALIMAN Retour >>

Suite à une réglementation européenne, la législation française demande à ce que dans certains aliments pour animaux, la flore en entérobactéries, considérée comme un marqueur des salmonelles, soit réduite d’au moins trois log au cours du process de fabrication et leur population finale dans l’aliment soit inférieure à mille entérobactéries par gramme. Cette étude a pour objectif d’évaluer l’influence de la granulation des aliments, sur les entérobactéries. Les essais de granulation sont menés sur une presse pilote à filière annulaire tournante, sur laquelle des aliments pour poule pondeuse ou pour poulet sont transformés selon des conditions de fabrication maîtrisées (température de conditionnement, durée de séjour dans la filière). Onze essais sont mis en place par aliment selon un plan d’expérience adapté à la modélisation de la réponse. Avant et après granulation, les aliments sont analysés afin de dénombrer leur population en entérobactéries. Le traitement statistique des résultats obtenus est une régression multilinéaire et permet, in fine, de définir les couples durée / température associés aux objectifs de décontamination.