Après quotas sucre : les propositions de la CGB pour défendre le revenu betteravier

juillet-aout 2018 Référence : 201807081920 Auteur(s) : Eric Lainé, Président de la CGB Retour >>

Depuis plus de 95 ans, la Confédération Générale des planteurs de Betteraves (CGB) fédère les planteurs afin de porter leur voix. Avec 14 syndicats implantés en régions, la CGB est le seul représentant des betteraviers. Depuis 50 ans, un prix minimum garanti et une production sous quota assuraient l’agriculteur d’une grande stabilité de son revenu. Aujourd’hui, avec la fin des quotas sucre actée depuis octobre 2017, la filière fait face à une grande volatilité des prix. Dans ce contexte inédit, la CGB veut accompagner plus que jamais les planteurs pour que la betterave reste une culture à valeur ajoutée de leur exploitation.