Le froid et les pertes alimentaires

Mai-Juin 2018 Référence : 201805064243 Auteur(s) : Gérald CAVALIER, président du Cemafroid et de l’Association Française du Froid Retour >>

Les pertes alimentaires constituent un défi planétaire. Avec 1,3 milliard de tonnes de denrées alimentaires perdues chaque année ce sont 30 % de la production agricole mondiale qui ne sont jamais consommés. La terre qui pourrait nourrir 10 milliards d’habitants en compte aujourd’hui 7 milliards dont près d’un qui ne mangent pas à leur faim et deux qui sont mal nutris. Ces pertes ont aussi un impact environnemental majeur. Si elles étaient un pays, les pertes alimentaires seraient par exemple le 3ème émetteur de gaz à effet de serre après la Chine et les Etats Unis. A l’heure ou le développement urbain et la croissance de la population mondiale entrainent des évolutions des consommations, la chaîne du froid et l’industrie agroalimentaire deviennent des outils indispensables pour assurer l’alimentation saine et suffisante de la population de la planète. Certains pays ont compris ces enjeux et mettent tout en œuvre pour relever le défi de la suffisance et de la sécurité alimentaire en développant une chaîne du froid indispensable à la conservation des produits agroalimentaires et une industrie agroalimentaire tout aussi indispensable à leur transformation, leur conservation et leur distribution.