Le CO2, vecteur de froid et d’additifs pour une meilleure conservation des produits alimentaires

Mai-Juin 2018 Référence : 201805062832 Auteur(s) : Carlos Avilés, Dominique Ibarra, Air Liquide R&D Retour >>

Le CO2, sous forme liquide et solide, est largement utilisé pour le contrôle de température dans l’industrie alimentaire. Il est fréquemment utilisé lors de l’étape de mélange de la viande hachée pour éviter l’échauffement du produit sous l’effet de la transmission de la chaleur dégagée par l’énergie de mélange. Air Liquide a développé un procédé permettant d’ajouter de manière homogène un additif lors d’une étape de refroidissement mettant en œuvre du CO2 cryogénique. En effet, la phase liquide qui sort du réservoir de stockage peut être utilisée pour véhiculer un additif lorsque la molécule est introduite dans le flux de CO2 avant son arrivée dans la buse d’injection. Des essais R&D ont été réalisés pour vérifier l’homogénéité de la dispersion d’un additif dans de la viande hachée et en morceaux. L’efficacité du système a été démontrée pour 8 composés de différentes natures et pour différents dosages. Ainsi, il est possible de disperser de manière homogène des volumes compris entre 0,8 et 7,3 litres en 10 min de temps d’injection.