Le CO2 transcritique : quelle configuration pour une meilleure performance énergétique ?

Mai-Juin 2018 Référence : 201805062527 Auteur(s) : Jacques Guilpart, Directeur et Gérant de MF Conseil,Villebon sur Yvette Retour >>

Cet article propose d’expliciter les cycles utilisant le CO2 comme réfrigérant et en particulier la notion de cycle CO2 transcritique avec des réponses sur les configurations à choisir pour optimiser la performance énergétique. Différents cycles adaptés à l’utilisation du dioxyde de carbone sont possibles pour différents niveaux de température : compression parallèle pour les températures d’évaporation voisines de -10°C et plus, compression série ou cascade pour les températures d’évaporation voisines de -35°C et moins. Les COP obtenus deviennent compétitifs, ce qui permet d’envisager le développement de l’utilisation de ce fluide.