L’acceptabilité de l’aliment, le cas du sucre

juillet-août-2021 Référence : 20210708-16-18 Auteur(s) : Marie-Christine RIBERA, Directrice Générale CEFS – Comité Européen des Fabricants de Sucre Retour >>

La nutrition « moderne » soulève d’intenses questionnements. Manger, est-ce alimentaire ou culturel ? C’est au moment où ce qui est simple devient compliqué que les sociétés entrent en régression. C’est exactement ce qui se passe pour le noble et naturel produit qu’est le sucre. Le sens des mots est détourné : sucrer, ce n’est pas la même chose qu’édulcorer. Sucre et sucres, ce n’est pas non plus la même chose. Les étiquettes deviennent illisibles. Et les « Nutriscores » trompeurs car les notions d’équilibre alimentaires et d’hygiène de vie en sont absentes. Il importe de revenir à l’essentiel : éduquer le consommateur et ré-apprendre à dialoguer avec lui.