Nos articles

Filières et procédés :
Filières Produits
Procédés ou thématiques horizontales
800 résultats pour votre recherche

La filière canne sucre rhum dans les D.O.M. Situation actuelle et objectifs de recherche-développement

La production et transformation de la canne à sucre, dans les D.O.M. sont des activités séculaires qui ont connu des évolutions différentes. La production sucrière a été modernisée et concentrée dans une à deux unités dans chacun de ces  territoires. La production rhumière a é té moins concernée par les mouvements de concentration et de modernisation. Les produits qui en dont issus, essentiellement des « rhums traditionnels », sont marqués par leur caractère aromatique.

Ils constituent des produits de niche, occupant une place économique significative, tant dans leur aire de production que sur le marché métropolitain. Maintenant, il devient nécessaire pour leur assurer un avenir, de mieux connaître et appréhender les facteurs naturels et humains qui contribuent à leur qualité. Nous faisons état de besoins de recherche et de technologies dans cette filière.

Pratiques betteravières, une évolution favorable à l’environnement

Pour mieux apprécier l’évolution des pratiques de culture de ma betterave, l’ITB s’est doté dès 1997 d’un système d’enquêtes (S.I.T.E. suivi des itinéraires culturaux par enquêtes) qui permet, chaque année, de connaitre le détail des interventions des agriculteurs betteraviers depuis la récolte du précédent jusqu’à l’implantation de la culture suivante. Les principaux enseignements de cet observatoire sont présentés ici, sous l’éclairage particulier de la protection de l’environnement à l’occasion de la parution début 2003 du Guide Environnement pour la Production Raisonnée Sucrière, réactualisation du premier guide paru en 1998.

Depuis 1998, les techniques mises en œuvre pour cultiver les betteraves ont dans leur ensemble évolué rapidement dans un sens positif.

Le raisonnement de la fertilisation d’appuie de plus en plus sur la réalisation d’analyses de sol. La protection de la culture fait de plus en plus appel à la lutte génétique par l'utilisation de résistance variétale. La mise en oeuvre de la protection chimique est raisonnée et est faite à bon escient. La gestion de l'interculture intègre la diminution des risques de dégradation des ressources en eau et de préservation du sol. Réduire la tare-terre est une préoccupation majeure des betteraviers et leurs filières...

Eléments de conception d’une nouvelle essoreuse continue

Les essoreuses continues FIVES CAIL de la série FC sont des appareils éprouvés de capacité moyenne et de haute performance dont la gamme d’utilisation, d’étend aux jets de puretés intermédiaires et aux jets d’épuisement en sucrerie et en raffinerie.

Elles ont été développées à partir du modèle de base FC1000 initialement destiné aux bas produits et utilisé avec succès à plus d’un millier d’exemplaires dans le monde entier. En participation étroite avec les utilisateurs sucriers et grâce à nos importants programmes de recherche et développement, les caractéristiques essentielles qui ont fait la notoriété de ces premières machines ont été depuis largement améliorées sur les modèles constituant notre gamme actuelle.

Fin 1999, l’étude d’une nouvelle centrifuge bas produit, de grande capacité et appelée à succéder à la gamme des essoreuses de la série FC 1000 et FC 1250 a été entreprise.

Cette étude a débouché sur la réalisation de l'essoreuse FC 1550 dont les premiers essais en milieu industriel ont été réalisés avec succès en France durant la campagne betteraves 2001 à la sucrerie UNION SDA de Vic sur Aisne.

Désucrage des égouts et des mélasses

La séparation chromatographique des mélasses pour la récupération du sucre est une technologie qui a progressé constamment pendant les dix dernières années.

La première génération des systèmes de simulation de lit mobile (« SMB ») utilisés pour les séparations à deux fractions peut-être convertie maintenant en simulation de lit mobile séquencé (« SSMB »), une technologie développée par Applexion.

Un exemple pratique d’une telle conversion est présenté. Pour tout nouveau séparateur chromatographique de deux fractions, le « SSMB » est maintenant considéré comme la technologie la plus avancée.

Il est aussi possible de prévoir la transformation du « SSMB » en un système de séparation de trois fractions en utilisant une autre technologie « FAST » (« FinnSugar Applexion Separation Technology »), si l’on considère de récupérer aussi la bétaine dans un deuxième temps pour améliorer la rentabilité du système.

Des solutions techniques pour le traitement thermique de produits complexes

Les industriels de l’agroalimentaire conçoivent des produits de plus en plus complexes pour un marché dont les exigences en termes de qualité des produits, de sécurité alimentaire et d coûts ne cessent de s’accroître. Le chauffage de ces produits constitue un des éléments clefs de la chaîne de traitement.

EDF développe des solutions spécifiques, en appui à la commercialisation de l’électricité, en partenariat avec ses clients industriels et les équipementiers.

Plusieurs projets de recherche sont construits sur des études à caractère fondamental ancrées volontairement sur des besoins identifiés apportés par les industriels.

La démarche se déroule de la façon suivante :

-         La problématique est analysée avec l’industriel,

-         Les pré-essais de chauffage sont réalisés pour caractériser le produit

-         Le procédé de chauffage retenu est testé sur le produit au laboratoire

-         Le fonctionnement du prototype est observé dans son future environnement industriel.

Trois exemples de résultats d'étude mettent en évidence les problématiques rencontrées par les industriels, le type de solution apportée, ainsi que la démarche employée.

Les moyens mis en oeuvre d'appuient sur des experts d'EDF R&D avec des laboratoires équipés de pilotes industriels pour le chauffage des fluides.

Nouveau en fertirrigation la rampe d’épandage BP 44

Les rampes d’épandage spécifiquement adaptées aux besoins des IAA évoluent régulièrement tant pour améliorer la qualité environnementale du recyclage des eaux chargées que pour optimiser l’économie de la filière.

La rampe BP 44 intègre deux évolutions majeures qui permettent d’amoindrir les nuisances olfactives, de réguler la lame d’eau, les apports en minéraux, de réduire les frais de fonctionnement et d’entretien des matériels...

Maltitol cristallisé : la recette d’un chocolat sans sucre réussi

Préserver la saveur et l’onctuosité d’un produit traditionnellement gourmand, tel est le défi qui s’impose à tout fabricant de chocolat désireux de décliner ses classique en version « sans sucre », et satisfaire ainsi des consommateurs toujours plus soucieux de leur bien-être.

Présentant un pouvoir sucrant et un profil gustatif parfaitement comparables à ceux du sucre le maltitol cristallisé s’impose comme un édulcorant de choix pour l’obtention d’un chocolat sans sure de qualité. Sa facilité d’utilisation et ses caractéristiques permettent une simple substitution du sucre poids pour poids, sans ajout d’édulcorant intenses ni de matière grasses supplémentaires, n’entrainant ainsi aucune modification de process ou de formulation.

Bon pour les dents, peu calorique, de faible index glycémique : autant de caractéristiques plébiscitées par les consommateurs qui peuvent se retrouver dans les chocolats sans sucre à base de maltitol cristallisé.

Quelle représentation les cadres des industries agroalimentaires se font-ils de la mise en place de la réduction du temps de travail ? Du point de vue des cadres, quels sont les véritables bénéficiaires du passage au 35 heures ?

Les industries agroalimentaires subissent de fortes contraintes liées à la saisonnalité de leur production. La mise en place de la réduction du temps de travail a donc eu un impact important sur l'organisation des entreprises agroalimentaires mais qu'il est difficile d'évaluer et de décrire sans une étude approfondie. Cependant, envisage-t-on les réorganisations liées aux 35 heures de la même manière que l'on soit cadre ou opérateur ?

Ici, c'est la vision des cadres qui est rapportée, au travers d'une enquête réalisée auprès de responsables de ressources humaines et de directeurs d'usines. Cette étude indique que les conséquences de la réduction du temps de travail ne sont pas les mêmes suivant la taille de l'entreprise ou son secteur d'activité, mais, plus surprenant, ne sont pas perçus de façon similaire suivant la fonction du cadre intérrogé.

Dans le secteur agroalimentaire, l'encadrement semble présenter la création d'emploi - cible première des lois Aubry - comme l'une des grandes conséquences de la mise en place des 35 heures.

Maturation d’un formage industriel à pâte molle et à croûte de type Camembert : Identification des Micrococcaceae – Caractérisation minérale et rhéologique 2ème partie

Deux cents souches de bactéries halotolérantes ont été isolées en surface et en profondeur, au cours de la maturation d’un fromage industriel de type Camembert fabriqué avec du lait de vache pasteurisé, sur une période de 30jours. L’identification des Micrococcaceae a été étudiée à l’aide de 38 tests physiologiques et biochimiques en utilisant les galeries API Staph. L’analyse de ces résultats en taxonomie numérique a permis de regrouper les 165 souches de staphylocoques et de microcoques en 8 phénons, a une distance Euclidienne maximale de 3,5. Chaque phénon est composé de 10 à 52 souches reliées entre elles par au moins 77% de similitude. En outre 74,5% des souches de bactéries halotolérantes étudiées appartiennent au genre Staphylococcus et 8% au genre Micrococcus...