Le bisphénol A reconnu pour ses propriétés de perturbation endocrinienne

01/07/2017 Retour aux actualités >>
L’Anses a soumis en février 2017 auprès de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) une proposition de classement du bisphénol A (BPA) comme substance extrêmement préoccupante (SVHC-substance of very high concern) dans le cadre du règlement européen REACh, au titre de ses propriétés « perturbateur endocrinien » pour la santé humaine. Cette proposition vient d’être adoptée par le comité des Etats membres de l’ECHA.